Rvs-Cde  Conseil d'État
 

Archives 2010



Signes religieux et philosophiques dans l’enseignement communautaire

Le 11 septembre 2009, le Conseil de l’enseignement communautaire a décrété une interdiction générale et de principe concernant le port de signes religieux et philosophiques visibles par les élèves, apprenants et membres du personnel dans tous les établissements de l’enseignement communautaire.
À la demande d’une élève musulmane, le Conseil d'État ordonne dans l’arrêt n° 202.039 du 18 mars 2010 la suspension de l’exécution de cette décision et pose une question préjudicielle à la Cour constitutionnelle. Le Conseil d'État souhaite plus particulièrement que la Cour se prononce sur la question de savoir si l’interdiction visée peut effectivement être instaurée sans l’intervention préalable du législateur décrétal. La Cour constitutionnelle pourra examiner la conformité du décret spécial relatif à l’enseignement communautaire aux différents principes garantis par l'article 24 de la Constitution, à savoir le principe de légalité, la liberté d’enseignement, la neutralité requise dans l’enseignement communautaire et l’autonomie accordée à l’Enseignement communautaire en tant que pouvoir organisateur de l’enseignement communautaire.
(18/03/2010)

 

22/12/2010

Port du voile islamique par un enseignant


23/06/2010

Accès Greffe Législation


09/04/2010

Le port de tout signe ostensible religieux par des enseignants d' établissements publics


31/03/2010

Recours contre la nomination du commissaire général de la police fédérale


18/03/2010

Signes religieux et philosophiques dans l’enseignement communautaire


16/03/2010

Survol de Bruxelles et avions bruyants


10/02/2010

Taxe communale sur les spectacles


10/02/2010

Le Conseil d'Etat rejette le recours contre le PESR Oosterweel


© Conseil d'État, 2018 contact - FAQ - disclaimer - plan du site Powered by Doran Colibri.cms